Site d’informations indépendant, sur les communes des Hautes Vallées des Gaves dans le 65

Poster un message

En réponse à :

Rugby Fédérale 3 (1/16e de finale) : Argelès éliminée

dimanche 23 mai 2010 par Rédaction

Hasparren, à l’heure

A Aramits (stade intercommunal) : Hasparren bat Argelès 24-23 (mi-temps : 13-11 pour Argelès). Temps chaud ensoleillé. 500 spectateurs environ. Pelouse en bon état.

Arbitre : Jean Michel Desséré assisté de Philippe Pucheu et Benoît Lapassade (comité du Béarn.)

U. S. Argelès
Ont joué : Vialade ; Quessette, Dastugues, Ducasse, Bernole ; (o) Ramon, (m) Cantonet ; Cazères, Cabanne, Véronèse ; Dulout, Igau ; Estecahandy, Boniface (cap), Traverse.
Sont entrés : Lassale, Marcou, Nogaro, Mounard, Lagardère, Duchateau, Auburgan.
Entraineurs : Pierre Lartigue, Hary Dumitras.

Hasparren A. C.
Ont joué : Martinon ; J. Artayet, Heguy, Alfaro (cap), P. Artayet ; (o) Larondo (m) Bilbao ; Camino, Ondarts, Labastie ; Pétrissans, J.B. Barbaste ; Nouard, Boulay, Hirigoyen.
Sont entrés : Carrau, Larré, P. Barbace, Ospital, Guiné, Dasquet, Vachet.
Entraineurs : Joseph Jaca, Peïo Cartaguéguy.

Pour Argelès : 3 essais Cabanne (10e), Igau (34e), Quessette (42e). 2 buts de pénalité (2e, 73e) et 1 transformation de Vialade.

Pour Hasparren : 2 essais de Martinon (40e+2e), Osptital (49e), 4 buts de pénalité de Larrondo ( 4e,58e,77e) et P. Artayet (40) ; 1 transformation de Larrondo.

Carton jaune : pour Argelès, Dulout (20e).
Cartons blancs : pour Argelès, Dastugues (60e) ; pour Hasparren, Héguy ( 72e).

Le stade intercommunal d’Aramits rappelait, par son côté champêtre, celui du Tilhos, et les supporters bigourdans, dans les gradins fraîchement construits, comme leurs protégés, sur le pré, y trouvèrent rapidement leurs marques.

Avec autant de maîtrise rapidement affirmée dans le jeu d’avants et la faillite complète du buteur basque, on se demandait si les trente degrés « Celsius » affichés au thermomètre, n’allaient pas migrer vers le tableau d’affichage.

Mais non seulement les Argelésiens, adossés à un fort vent, ne concrétisèrent plus leur domination , après les deux essais inscrits à la poussée par un pack conquérant, mais ils donnèrent l’occasion aux Haspandards d’effacer une première période timide, par une seule course, celle de leur arrière Martinon sollicité dans ses trente mètres, sur le petit côté où Cabanne avait laissé tomber l’ovale sous le placage, et où Bilbao s’empressa de la relever. On jouait là dans le temps additionnel.
Les Bigourdans crurent enfin avoir fait le plus difficile dès la reprise quand Quessette reprit la balle au bond pour filer sur cinquante mètres (20-11, 42e), mais les Basques les surprenaient peu de temps après en jouant rapidement une pénalité à la main, pour une mauvaise introduction en mêlée. Petit cause, mais gros effet, puisque Ospital s’engouffrait sans opposition (20-18,49e), et que peu de temps après , on disputait des mêlées simulées !

La confiance venait de changer de camp, et à l’heure de jeu précisément, les Haspandards prenaient le score pour la première fois dans le match, aidés par les nombreuses fautes bigourdanes dans le jeu au sol.( 20-21, 58e) Vialade redonna espoir aux siens en réussissant un tir, (23-21, 73e) mais une nouvelle faute, autour de la mêlée et c’est Larrondo qui ouvrait (77e) la route de la qualification aux Basques méritants.

Harry Dumitras (co-entraîneur d’Argelès)
« C’est une grosse déception pour le groupe, mais nous ne sommes pas abattus. L’aventure était belle, mais nous avons commis trop de fautes pour pouvoir prétendre gagner le match. »

Yves Bergantin

DIAPORAMA DU MATCH


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1513410

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License