Site d’informations indépendant, sur les communes des Hautes Vallées des Gaves dans le 65
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Une journée des candidats de la Nupes dans la vallée des Gaves (Communiqué)

jeudi 16 juin 2022 par Rédaction

Ce mercredi 15 juin 2022, Grégory Korn et Héloïse Dasse, les candidats de la Nupes sur la deuxième circonscription des Hautes Pyrénées, sont invités dans un premier temps à rencontrer des membres du conseil municipal d’Arrens-Marsous. C’est l’occasion d’un temps d’échange en présence du maire autour des sujets locaux notamment le logement, l’accès à la santé et les budgets des communes.

Ils ont ensuite visité le salon Eco-Poétique fondé par l’association Le Murmure du Monde. Ce fut une opportunité pour les candidats de la Nupes de rencontrer les acteurs culturels locaux ainsi que la directrice de l’association.

L’après-midi était tourné vers une entreprise de formation de cordistes, la Formacan, dans la zone industrielle de Pierrefitte-Nestalas, qui les a reçus afin de les sensibiliser à ce métier. Il a été question de formation, de recrutement et de débouchés dans ces secteurs en tension. Un des sujets principaux étant la dangerosité et la pénibilité de cette profession amenant un très grand turn-over dans les équipes. La retraite à 65 ans que veut instaurer M. Macron ne rassure pas ces salariés.

Pour finir l’association APPEL (Association des Petits Paysans en Lavedan) qui regroupe vingt petites exploitations, a invité les candidats à visiter l’exploitation de Jerémie Kuzminski, établi en permaculture bio depuis dix ans. Cécile Salvat une productrice de plants avec les labels bio et Nature et Progrès a aussi enrichi les échanges. Malgré la qualité des produits et l’investissement des producteurs dans leur métier, leur travail n’est pas assez mis en valeur. Les débouchés manquent et le soutien des pouvoirs publics n’est pas assez fort pour un bon développement et la pérennité de leurs activités. Avec le programme de la NUPES les petits producteurs seront soutenus, les cultures biologiques encouragées et les débouchés se multiplieront grâce notamment à la volonté de porter progressivement l’alimentation dans la restauration collective à 100 % local et biologique.