Site d’informations indépendant, sur les communes des Hautes Vallées des Gaves dans le 65
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Canton Vallées des Gaves : Derrière Maryse Carrère et Louisou Armary, “Un territoire, une équipe”

samedi 24 avril 2021 par Rédaction


Rendez-vous avait été donné vendredi après-midi à la presse par Maryse Carrère, sénatrice et Louisou Armary, conseiller départemental sortant, au Sailhet, à Lau-Balagnas, à proximité des courts de tennis et du centre aquatique Lau-Folies, avec en arrière plan une belle vue sur le pic du Viscos. Et cela pour annoncer leurs candidatures dans ce canton des Vallées des Gaves qui comprend 48 communes, s’échelonnant de Ferrières à Gavarnie. Ils étaient accompagnés de leurs suppléants Virginie Abbadie-Longo, kinésithérapeute, et Sébastien Vergez, maire de Chèze. Une équipe solide, expérimentée, qui part archi-favorite pour défendre un territoire de 15 495 habitants, avec une densité de 15 habitants au km2.


C’est en tant que locale de l’étape que Maryse Carrère a ouvert la conférence de presse de présentation, avant de passer la “beuchigue” à Louisou Armary.


Louisou Armary, conseiller départemental sortant, maire adjoint d’Ouzous. Il est président de l’office départemental des sports, vice-président du syndicat départemental d’énergie. Ancien international de rugby, il a été élu conseiller départemental pour la première fois en 2015, en binôme avec Chantal Robin-Rodrigo qui a été en l’occurrence son professeur en politique, sous l’étiquette du PRG. “Aujourd’hui avec Maryse Carrère, je suis bien accompagné et je pense qu’on fera un bon tandem pour cette campagne départementale”.


Sébastien Vergez, maire de Chèze, a accepté avec grand plaisir d’être le suppléant de Louisou Armary et d’accompagner Maryse Carrère et Virginie Abbadie-Longo dans cette campagne.”Je suis natif de Chèze, en pays Toy. J’ai toujours vécu là-haut. Je suis conseiller municipal depuis 2008, je suis maire depuis 2014. Étant aussi délégué communautaire, cela me permet de connaître l’environnement politique, économique et les projets du territoire. Je suis très attaché au territoire et aux valeurs que m’ont communiquées mes parents et grands-parents. Professionnellement, je suis technicien en assainissement non collectif au Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves (PLVG) depuis 2002, ce qui m’a permis de connaître tout le territoire (pays des gaves et le pays de Lourdes)”.


Maryse Carrère, maire de Lau-Balagnas de 2001 à 2017. Elle a été présidente de plusieurs syndicats : le syndicat mixte du Haut-Lavedan qui a présidé aux destinées de la piscine Lau-Folies, présidente du Pays de Lourdes et des vallées des Gaves (87 communes) qui a beaucoup travaillé sur la gestion après les crues de 2013. “Professionnellement, j’ai travaillé au conseil général et départemental pendant 24 ans jusqu’en 2017 où j’ai eu le plaisir d’être élue sénatrice des Hautes-Pyrénées. J’exerce ce mandat sans relâche, avec beaucoup d’énergie et de passion. Jusqu’en 2020, j’étais élue locale (conseillère municipale de Lau-Balagnas). J’étais aussi conseillère communautaire jusqu’en 2020, j’ai aussi siégé au PLVG jusqu’en 2020. Depuis un an, je ne suis plus élue locale. Si je me présente aujourd’hui, c’est peut-être aussi pour retrouver le terrain qui nous manque à tous. Un mandat local c’est bien pour un sénateur notamment qui représente les collectivités locales. Être conseillère départementale, ce sera aussi d’être en connexion avec le terrain et de retrouver de l’action sur les territoires”. 


Virginie Abbadie-Longo est kinésithérapeute sur Argelès Gazost en libérale et aux Thermes d’Argelès-Gazost. Elle habite à Agos-Vidalos dont le papa Jean-Marc est le maire de la commune. “J’ai baigné dans cette ambiance familiale, de communication, d’échanges et de partage. Je suis vice-présidente du Conseil de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes des Hautes-Pyrénées. Je suis également formatrice enseignante à l’école de kinésithérapeute de Toulouse. J’interviens aussi beaucoup aux Thermes, soignant les lymphoedèmes, quelque chose qui me tient beaucoup à cœur. Sur le plan associatif, je suis présidente de l’AVML 65, association de patients atteints de lymphoedèmes. Depuis 2 ans, j’ai eu la chance avec le club de rugby d’Argelès de monter les Rubies d’Argelès-Gazost, section comprenant 21 femmes touchées par un cancer et/ou un lymphoedème qui après la maladie se ressourcent et reprennent vie grâce au sport santé et au rugby à toucher, encadrées par un staff médical hors pair. On a un succès fou et cette année on l’ouvre aux messieurs. On espère avoir de nombreuses recrues. Je remercie Maryse de m’avoir fait confiance.J’espère qu’au sein de cette équipe qui a les valeurs de notre territoire, de solidarité, d’entraide, j’apporterai mon expérience sur le médico-social, l’accompagnement des aînés, de la jeunesse. Je suis persuadée que notre équipe représente vraiment les valeurs de ce territoire.” 


Le slogan de la campagne sera le suivant : “Un territoire, une équipe”


Commentaires de Maryse Carrère et Louisou Armary (audio ci-dessous)


Au cours de cette conférence de presse, Maryse Carrère et ses équipiers ont eu une pensée en cette fête de Saint-Georges pour Georges Azavant, décédé dernièrement et avec lequel Maryse Carrère a beaucoup travaillé. Elle n’a pas oublié de citer également Antoine Abadie et Marc Léo, d’autres prédécesseurs qui ont beaucoup fait aussi pour ce territoire.

En tant que sénatrice, Maryse Carrère ne pourra pas siéger dans l’exécutif de l’assemblée départementale. Estimant que ces deux mandats sont complémentaires, elle n’en suivra pas moins les dossiers. Elle s’inscrira avec Louisou Armary dans la lignée et la vision de Michel Pélieu. Ils porteront les couleurs du PRG dont ils revendiquent l’humanisme.


Maryse Carrère  : “La campagne cette année ne pourra pas se faire comme cela a toujours été le cas du fait de la situation sanitaire. Soucieux de maintenir un niveau optimal de communication, nous avons prévu d’aller à la rencontre des élus et des habitants autant que cela sera possible, dans le respect des règles en vigueur. Egalement, nous allons mettre dimanche en ligne une page Facebook, afin de relayer notre message sur les réseaux sociaux et de le rendre plus accessible : https://www.facebook.com/armarycarrere2021.