Site d’informations indépendant, sur les communes des Hautes Vallées des Gaves dans le 65
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

La fête des Chiens des Pyrénées à Argelès Gazost les 16 et 17 septembre

mercredi 30 août 2017 par Rédaction

La Fête des Chiens est le rendez-vous incontournable des amateurs des chiens des Pyrénées du monde entier.Dans le cadre du magnifique parc thermal d’Argelès-Gazost, plus de 300 chiens, leurs maîtres et des amateurs se rassemblent lors d’une « Nationale d’élevage ». On y trouve les 4 races des Chiens des Pyrénées : les Patous, les labrits et leurs cousins espagnols, Gos d’Atura Catalá et mâtins des Pyrénées. Les Vallées de Gavarnie sont en effet le berceau de ces races.

C’est tout simplement parce que la première association a en effet été créée en 1923, à Argelès-Gazost et son siège social y demeure toujours que la ville accueillera cette 15ème édition.

Les races de chiens :

Le club de race

C’est en 1923 que la RACP -  réunion des amateurs des Chiens des Pyrénées - a vu le jour sous l’impulsion de quelques passionnés conduits par M. Bernard Sénac Lagrange. Depuis cette période, la RACP préside aux destinées de deux races pyrénéennes de grand renom : Chien de Berger des Pyrénées, souvent appelé « Labrit » et le Chien de Montagne des Pyrénées, appelé « Patou ». Depuis 1986, la RACP veille aussi aux intérêts de ses cousins espagnols, le Gos d’Atura Català et le Perro Mastin del Pirineo.

Ce club de race poursuit les objectifs suivants : « améliorer l’élevage, contribuer à la promotion et développer ce chien » qui fait partie du patrimoine pyrénéen et, regroupe environ 1000 adhérents, éleveurs ou amateurs, en France et à l’étranger jusqu’en Australie, Japon, Afrique et Amérique

* le « Berger des Pyrénées »

Dit « le Labrit », petit chien d’une grande vivacité et d’une grande intelligence, à qui l’on confiait la conduite des troupeaux et leur manœuvre. Il peut être à poil long, mi-long ou face rase. Les robes sont variées : fauves, grises, noires, arlequin ou bringuées. Chien exceptionnel mais exigeant, sportif, extrêmement dévoué à son maître, souvent méfiant envers les étrangers. Aboyeur et difficile à vivre s’il n’a pas la vie que sa vitalité et son intelligence mérite.

* le « Gos d’Atura Català »

Chien Berger Catalan, un peu plus grand et plus calme que le Berger des Pyrénées, il n’a ni la queue ni les oreilles écourtées et il est plus poilu en tête. Les couleurs sont tous les gris et les fauves, le poil est bien fourni, assez flexueux. Il est malléable et c’est aussi un chien de berger dont l’intelligence exige d’être occupée.

* le « Montagne des Pyrénées »

Dit « le Patou », il est un grand chien de garde qui, surtout la nuit, se charge de la protection du troupeau, de la ferme ou du château. Il est blanc et peut-être taché de fauve ou de gris. Le poil est sec, crissant, bien fourni et d’aspect rustique. Aussi très attaché à son maître mais il est moins démonstratif que le Berger. C’est un taciturne, un calme mais il faut se méfier de l’eau qui dort car c’est un grand sportif et un gardien redoutable, surtout la nuit. De son lointain passé, il a gardé un goût certain pour l’indépendance et les grands espaces.

* le « Mâtin des Pyrénées »

Il est un peu plus grand, un peu plus lourd et plus tacheté que le Montagne des Pyrénées. Il ressemble presque trait pour trait à son cousin ou son frère, français. Peut-être un peu plus dur de caractère et d’aspect plus dissuasif, à cause de son masque sombre et de son expression sévère.

Zoom sur : 

Le chien de montagne des Pyrénées, Chien de protection de troupeau.

Les races de chien de berger ont été historiquement sélectionnées pour la conduite et la protection des troupeaux de moutons pour leur intelligence, leur capacité de travail et leur instinct de protection. Exerçant un rôle prépondérant aux cotés des bergers, ces chiens sont capables de conduire les troupeaux au quotidien et lors des transhumances, retrouver des animaux égarés et protéger les troupeaux contre les prédateurs

Programme du Week-End :

Samedi 16 Septembre : 
1er championnat de France d’agility avec les bergers des Pyrénées.
L’Agility devient une course d’obstacles qui dans son principe s’apparente à celui du jumping équestre dont les obstacles doivent être franchis dans un temps donné, au début de la compétition et où toute faute (tombé, refus) entraîne des pénalités

Une histoire qui commença en 1988
Créée par des passionnés pour offrir à tout propriétaire de chien un choix nouveau dans le panel des disciplines sportives ouvertes aux canidés, l’agility est un sport à part entière où maître et chien évoluent en toute complicité sur des parcours d’obstacles élaborés, réfléchis

Dimanche 17 Septembre : 
Concours de près de 400 chiens des 4 races - Montagne des Pyrénées dit "Patou", Berger des Pyrénées dit "Labrit" et leurs cousins espagnols, Gos d’Atura Catala et Mâtin des Pyrénées.Le public pourra apprécier le travail du berger avec son troupeau de moutons, d’oies et de canards dans le jeu d’adresse et d’obéissance du chien et des démonstrations d’agility et d’obéissance
mais aussi déguster les spécialités bigourdanes, profiter des animations musicales et ludiques

Pour les plaisirs hors concours, le public pourra apprécier le travail du berger avec son troupeau de moutons, d’oies et de canards dans le jeu d’adresse et d’obéissance du chien et des démonstrations d’agility et d’obéissance.

Durant les deux jours, c’est aussi la découverte des spécialités bigourdanes, danses pyrénéennes, jeux anciens et traditionnels, vieux métiers et village artisanal qui est proposée au public....

Ainsi pour les propriétaires, éleveurs, amateurs et passionnés, venus de tous les horizons (français et étrangers), c’est la culture pyrénéenne qui est mise à l’honneur

Pour plus d’infos : 
Point d’informations d’Argelès-Gazost Tél 05.62.97.00.25 www.argeles-gazost.com